L’hypnose médicale

Vous souhaitez en savoir plus sur l'hypnose médicale à Paris 16 ? Ses pratiques, ses origines ? Découvrez ci-dessous quelques explications et faites appel à mes connaissances de médecin praticien en hypnose médicale pour en savoir plus ! Je suis à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

Ce que n’est pas l’hypnose

COESTER DENYS - PARIS 16eme PassyL’hypnose n’est pas du sommeil : le mot hypnose vient du grec hupnoein qui signifie sommeil. Ce terme choisi par Étienne Félix d’Hénin de Cuvillers, à partir du terme anglais hypnosis, est impropre et reflète l’aspect extérieur du sujet qui semble dormir. Au contraire, l’état hypnotique est un état d’hyper-vigilance associé le plus souvent à une détente physique. Néanmoins, on observe certaines réactions neurophysiologiques communes entre le sommeil paradoxal (qui est la phase de sommeil la plus propice au rêve) et l'hypnose.

L’hypnose n’est pas une prise de contrôle d’un individu par un autre : cette image vient de l’hypnose de spectacle et fait partie des croyances erronées. Même dans l’état d’hypnose le plus profond, le sujet ne peut pas être amené à commettre des actes qui iraient contre sa conscience et ses valeurs.

L’hypnose n’est pas de la méditation : l’état méditatif vise à la focalisation de l’attention au corps et n’a pas de but. L’état hypnotique n’est pas une fin en soi, c’est un travail sur soi.

 

Ce qu’est l’hypnose

COESTER DENYS - PARIS 16eme PassyL’hypnose est un outil permettant au sujet d’accéder à ses ressources non-conscientes.

On peut comparer une séance d’hypnose à une séance de cinéma. Si on regarde en « facteur critique » en se disant, c’est une fiction, ce sont des acteurs, c’est une salle de cinéma, dans deux heures c’est le retour à la vie normale, etc., on ne profite pas de la séance et on perd son temps. Si on regarde le film en « transe », on vit le film, on est dans le film, on pleure, on rit, on vibre, on laisse parler l’émotionnel et on vit un super moment sans avoir vu le temps passer.

L’hypnose utilise un langage et une rhétorique qui lui sont propres, à base de suggestions directes, indirectes, de métaphores, etc.

Bref historique de l’hypnose

COESTER DENYS - PARIS 16eme PassyL’état de « transe » a été utilisé par les chamanes et les guérisseurs dans de nombreuses civilisations. Cet état a été redécouvert au 17ème siècle par le médecin autrichien Anton Messmer, sous le nom de « magnétisme animal ». Au 19ème siècle, son utilisation a été reprise, puis standardisée par le Britannique James Braid, puis par des médecins tels que Hyppolite Bernheim et Jean Charcot.

L’hypnose utilisée à cette époque, dite hypnose classique, était basée sur des suggestions directes. Au milieu du 20ème siècle, deux thérapeutes américains ont apporté des changements profonds dans la manière de pratiquer l’hypnose : Dave Elman, hypnotiseur de scène et Milton Erickson, psychiatre. En Europe, c’est le courant issu de ce dernier qui s’est le plus développé sous le nom d’hypnose ericksonienne alors qu’aux États-Unis les courants se sont autant développés.

De nos jours, l’hypnose médicale est un outil thérapeutique de plus en plus utilisé, mais qui ne se conçoit que dans la mesure où d’éventuels soucis organiques ont été éliminés. C’est pourquoi elle ne doit être pratiquée que par un médecin formé ou un thérapeute en collaboration avec le médecin traitant. Comme tout traitement, l’hypnose a des indications et des contre-indications. Par exemple, une prise de poids peut révéler un problème hormonal (diabète, hypothyroïdie, ménopause), une douleur chronique peut révéler une tumeur, des troubles érectiles peuvent révéler des lésions vasculaires… tout n’est pas psychosomatique même si le psychisme joue un rôle fondamental dans le développement ou l’aggravation de pathologies.

Pour en savoir plus, consultez les indications de l'hypnose médicale.

COESTER DENYS - PARIS 16eme Passy

Top